Les amis du CENA

Dominique Alvarez

Ancien élève de l'école polytechnique (promotion X54) et ancien élève de l'Ecole Nationale de l'Aviation Civile (promotion 57), Dominique Alvarez rejoint le CENA à ses débuts. Il y prend très rapidement la direction technique du développement du système de contrôle aérien français (le CAUTRA), et lancera les sytèmes CAUTRA 2 et CAUTRA 3.
En 1970, il remplace Jacques Villiers à la tête du CENA. Il continuera à diriger mais aussi à participer au développement de CAUTRA 3, pour en faire de l'avis même des américains, le meilleur système de contrôle aérien en Europe, et peut-être au monde.
A la suite de la décision de la direction de la navigation aérienne de retirer le développement du système CAUTRA au CENA pour confier au STNA le développement de CAUTRA 4, il quitte le CENA en 1987 après la mise en service de celui-ci. Il devient alors conseiller spécial du directeur général de l'aviation civile jusqu'à sa retraite.

Moins médiatique que son prédécesseur ou son successeur, il reste dans la mémoire de tous ceux qui l'ont connu comme le véritable père technique du système de contrôle aérien français, qu'il aura développé lui-même avec une petite équipe d'ingénieurs de 1960 à 1984. Il vivra sur la fin de sa carrière le désaisissement progressif du CENA dans le développement du CAUTRA, au profit du STNA qui est chargé de CAUTRA-4. Sa note N84-078 est un modèle d'analyse non seulement des difficultés à venir dans la mise en service du CAUTRA-4, mais aussi des difficultés futures de mises en service de nouvelles fonctionnalités dans CAUTRA-4. Les années qui ont suivi lui ont donné totalement raison, et on ne peut sans doute que profondément regretter les choix essentiellement idéologiques faits à l'époque, qui ont découplé études, développement et mise en service.

Il a rédigé un nombre impressionant de notes techniques, dont malheureusement beaucoup ont été perdu entre 1963 et 1970. Elles sont disponibles ici.


Retour à la page principale

Pour toute demande d'information ou d'accès, veuillez envoyer un mail à l'administrateur du site..